Tout sur les fourmis

5 juillet, 2011

Comment construire une fourmiliere en beton cellulaire

Classé dans  comment faire une fourmiliere en beton cellulaire — fab130899 @ 14:14

 

Le béton cellulaire est utilisé dans la construction de bâtiments. Il est poreux et sa structure est formée de toutes petites bulles d’air emprisonnées dans du béton. C’est en quelque sorte une éponge dure en béton . Il est utilisé de manière a absorber et conserver l’humidité, bref, parfait pour nous
Voici de rapides élèments de comparaison avec les autres méthodes :

- Le BC est très résistant à l’humidité, il ne va pas se désagréger à force d’être humidifié contrairement au plâtre au bout de plusieurs mois. – Ses propriétés en termes de capilarité permettent d’humidifier directement une partie en plaçant une extremité de la structure dans de l’eau. Il ne nécessite donc pas forcément l’utilisation de mèches qui doivent être changées comme dans un nid en alu/plexi où l’humidité est uniquement apportée par des mèches.
- Sa structure est obtenue par cuisson (à mon avis irréalisable pour un particulier), ce qui ne permet pas d’obtenir un bloc de BC directement à la forme voulue, il faut donc travailler un bloc (plaque). Le plâtre est, quant à lui, moulé directement à la forme voulue.

- Le BC se travaille très facilement, c’est à la fois bien car un simple vieux tournevis permet de creuser les galeries et les salles, mais l’effet pervers est qu’il va faire pas mal de poussière lorsque vous le grattez à sec …

- Ce bloc dur n’est pas un composant organique qui pourrait être infesté de petites bestioles aussi sournoises que de petits accariens, contrairement à un tas de terre qu’on serait tenté de mettre dans un terrarium …

Image

Matériel nécessaire pour la fabrication :

Pour fabriquer un nid en BC le matériel nécessaire est relativement peu onéreux : – Il faut avant tout une plaque de béton cellulaire : mais pas trop épaisse pour que l’humidité atteigne le haut du bloc par capilarité. On trouve dans les magasins de bricolage (généralement au rayon bâtiment) des plaques de BC d’épaisseur comprise entre 5 et 15 centimètres. Privilégiez des plaques d’environ 7 centimètres d’épaisseur. Une plaque carrée de 50 cm de côté coûtera dans les 4 euros (varie un peu en fonction de l’épaisseur). Si vous ne trouvez pas sous le nom de béton cellulaire, sachez qu’il peut aussi prendre l’appellation Ytong ou Siporex.
- Une plaque en verre qui recouvrira votre nid. Si vous voulez rendre hermétique le nid dans le cas de fourmis très petites qui se faufileraient entre le verre et le BC, vous pouvez utiliser du joint silicone (magasins de bricolage), de la bande de mousse adhésive épaisse d’un millimètre (grandes papeteries, magasins pour encadrements … ?), voir même des barres aimantées comme ceux qui ferment les portes de frigo.
- Des patins pour absorber les vibrations. Les patins pour meubles sont parfait mais des bouts de gommes peuvent faire l’affaire. – Un récipient en plastique qui sera la réserve d’eau. Celui-ci doit être moins épais que la plaque de BC (puisqu’il sera inséré dans une cavité creusée sous le BC prenez le environ deux centimètres moins épais que le bloc de BC), et ses dimensions doivent être connues avant de commencer à travailler le BC.

- Un outil pour découper le BC, une scie égoïne ou une lame de scie à métaux sera parfaite.

- Un outil pour travailler le BC, un vieux tournevis (ca marche aussi avec les neufs ) fait très bien l’affaire, mais une petite cuillère peut aussi être utilisée. Pour faire un travail nickel, vous pouvez utiliser une fraiseuse à main (type Dremel ou autre).
Vient ensuite le matériel commun à tous les types de nids

- Un autre récipient qui sera l’aire de chasse. Il ne doit pas être fermé pour permettre de déposer des choses pour les fourmis (nourriture, eau ou autres trucs bizarres ). Il faudra donc empêcher les fourmis de sortir de l’aire de chasse (elles savent grimper ces petites…). – Du talc : pour appliquer sur les parois de l’aire de chasse, pour faire glisser les fourmis qui voudraient se sauver. Le talc est utilisé parfois en natation, on en met dans les bonnets en caoutchouc pour que ça glisse donc je suppose que ça doit pouvoir se trouver sans trop de problème. – Optionnel pour les aires de chasses séparées : Un tuyau transparent pour le raccordement du nid à l’aire de chasse. Les tuyaux utilisés dans l’aquariophillie sont très biens pour ça.

Place à la fabrication des salles !
Les salles mesurent en gros entre 4 et 12 mm de profondeur selon l’espèce qui y sera placée. Après, libre à vous de dessiner des pièces avec les formes que vous voulez. Creuser plusieurs petites pièce donnera à mon avis un environnement plus intéressant à observer (avis personnel). Jettez un oeil à la section photos du forum où les personnes exposent les nids qu’elles ont fabriqués.

Image
Pour donner une idée de ce que j’entend par creuser des salles, par Ordidomi

Si la poussière est un grand problème pour vous (salissure, ou sensibilité des voies respiratoires) vous pouvez humidier le BC avant de le travailler. Toutefois il ne faut pas laisser une pâte au fond des salles, il est donc préferable de rincer ce qui traîne au fond … (les pommeaux de douche avec système masseur sont d’un parfait … ! ))

Autre point à détailler, c’est ce qu’on appelle la mèche. Le BC doit être humidifié ; pour cela, il faut qu’une partie du BC trempe dans de l’eau. Il faut donc usiner le BC de manière à créer une arche sur un des côtés. Sous cette arche viendra se loger le récipient qui sert de réserve d’eau. Il faut veiller à laisser des mèches de BC presque jusqu’en bas (comme des stalactites autour desquelles on creuse le BC) qui vont traîner dans l’eau et ainsi humidifier le tout. Le bac sera plus ou moins enfoncé sous le bloc de BC de manière à faire traîner le nombre souhaité de mèches dans l’eau. Le nombre de mèches détermine le taux d’humidification du bloc de BC.

Image
Concept de mèches sous le bloc pour un taux d’humidité ajustable, par Moimoi

Dans la pratique il est préferable d’avoir à l’avance sous la main le récipient qui contiendra l’eau. Ceci de manière à creuser une arche de la bonne dimension et des mèches de la bonne profondeur.

Finalisation du bloc de BC :
Selon votre choix de disposition, il n’y a plus qu’à creuser l’aire de chasse ou à préparer une sortie pour celle-ci.

Pour une aire de chasse séparée on placera cette sortie à l’opposé de la mèche. Il faut creuser un trou dans le BC depuis une facade de la structure jusqu’à une des salles en surface. Les fourmis trouveront dans ce passage la seul zone hors de votre vue. Il faut donc limiter la longueur du tunnel pour éviter que la colonie ne s’installe dedans ! Il est possible de faire arriver le tuyau en surface et de combler les trous avec du joint silicone transparent pour éviter ce problème (c’est relativement moins propre).
Pour une aire de chasse dans un bac posé sur le bc, on continuera une galerie du nid, de quelques centimètres dans la zone où on placera le bac, et on percera le fond du bac au dessus de ce passage.
Pour une aire de chasse avec palissades, on creusera les sillons pour y placer les vitres, et du coté du nid, on creusera un tunnel dessous ou au travers.Entre les sillons, a vous de voir quel genre de terrain vous voulez …

ImageImage
Exemple de mise en place d’une aire de chasse qui n’est autre qu’un bac plastique au fond découpé. La liaison se fait par un tunnel sous la palissade, par Wallas

Un fois que tout est en place, on peut utiliser du joint silicone pour s’assurer par exemple qu’il ne peut pas y avoir d’escapade sous les palissades.
Image
Siliconage par Wallas


5. Procédure de fabrication du reste du nid.

Il reste à mettre en place la vitre, les patins, l’aire de chasse et le tuyau de raccordement.

- Patins contre les vibrations : Les fourmis sont très sensibles aux vibrations du sol. Les patins servent à ammortir les vibrations du support sur lequel est placé le nid. En fixant les patins avec une structure dure comme une vis il faut faire attention à ce que la vis ne touche pas le support (puisqu’elle touche le BC elle conduirait alors les vibrations). C’est pourquoi la colle est très bien

- La vitre : Il vous faut une vitre aux dimensions de votre nid (très légerement plus petites). Si la vitre est trop petite, vous ne pourrez pas utiliser toute la surface du BC, et si elle est trop grande, elle dépassera du BC et vous risquez de la soulever par accident et d’écraser des fourmis (ce qui je l’espère ne vous amuse pas )… Pour avoir une vitre aux bonnes dimensions, soit on en commande une (je ne sais pas trop les prix) soit on a déja une vitre qu’il faut redimensionner. Pour découper une vitre il y a plusieurs méthode il me semble. Il existe des roulettes spéciales pour le découpage du verre, disponibles dans les magasins de bricolage à moins de 10 euros mais tout le monde ne doit pas en avoir chez soit et c’est pas facile à utiliser .
Pour caler la vitre au bon emplacement sur le BC on peut utiliser des épingles ou des clous (évitez les métaux et alliages qui s’oxident très facilement comme le fer donc si vous avez des clous en or … ça serait parfait ).
- L’aire de chasse séparée : L’aire de chasse ne nécessite pas de grand travaux. Il faut juste percer un accés proche du bas dans un coté (voir en dessous pour des dispositions où l aire de chasse est posée plus haute). Le diamètre du trou doit bien sûr permettre le passage du tuyau avec un minimum de jeu. Ensuite Il faut empecher les fourmis de sortir. Il faut pour cela appliquer du talc sur les parois du recipient qui fait office d’aire de chasse. Pour éviter d’en foutre partout (le talc vole très bien) une technique consiste à mélanger du talc avec de l’alcool à 90°ou 70° et à appliquer ensuite le mélanger sur les parois. L’alcool va s’évaporer et le talc va rester (merveille ).
- Le tuyau de raccordement : D’un coté il relie l’aire de chasse, et de l’autre le nid en BC. Il faut que les jointures soient relativement hermétiques (proportionnellement à la taille des fourmis). Le joint silicone et la patafix sont très bien pour combler les interstices.

Voila

 

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| paroisdedouche